Flash info:
  • Promotion de l’emploi : 10 jeunes Ingénieurs intègrent le Groupe OLAM Ivoire
  • CNJCI : Pour toute information concernant le CNJCI, veuillez contacter le 20 21 87 49 20 24 21 76
  • CNJCI : Dépôt des candidatures au 7ème étage de la Tour B de la Cité Administrative au Plateau.
  • CNJCI: le congrès constitutif se tient le samedi 11 février 2017 à Abidjan.
  • CNJCI: délai de réception des candidatures au poste de Pdt. Mardi 07 février 17 H GMT

Forum International en France : le ministre Sidi Touré partage l’expérience ivoirienne

Les décideurs se sont penchés sur les défis et les opportunités du processus d’urbanisation en Afrique

 « Les villes africaines pour le développement de l’Afrique ». C’est le thème de cette 16e édition du forum International économique sur l’Afrique. Rendez-vous auquel le ministre Sidi Tiémoko Touré a pris part. Cette rencontre s’est tenue au siège de l’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE), le jeudi 29 septembre 2016 à Paris.

Les décideurs se sont penchés sur les défis et les opportunités du processus d’urbanisation en Afrique.

Pour le ministre Sidi Touré, il faut placer les jeunes au cœur des dispositifs qui se développent en terme d’urbanisation, tout en mettant en place des « mesures incitatives » pour la promotion  de leur entreprenariat.

« La meilleur façon de positiver l’urbanisation est de sortir les jeunes de l’informalité et de les prendre en compte dans toutes les initiatives », a-t-il indiqué au cours du panel.

Prenant le cas de la Côte d’Ivoire, le ministre a présenté la politique nationale de la jeunesse auquel les jeunes ont été associés dans son élaboration.  Cette politique s’appuie sur le programme national de développement (PND) 2016-2020.

« Dans nos différents pays, nous sommes obligés de mettre en place des cadres d’expression voire d’autonomisation de nos différentes jeunesses », a expliqué le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique. En Côte d’Ivoire, le Conseil National de la Jeunesse représente le model de plate-forme d’expression d’autonomisation. « Car il est l’interlocuteur entre les jeunes et les institutions », a-t-il ajouté.

Les audiences

En marge du forum le ministre Sidi Touré a eu plusieurs entretiens dont celui de M. Federico Bonaglia, Directeur Adjoint par Intérim, Centre de Développement, OCDE. Il s’est agi de faire le point sur la collaboration entre l’institution et la Côte d’Ivoire sur l’appui qu’elle apporte à la politique nationale de la jeunesse. Ce, en termes de santé sexuelle et reproductive, éducation, emploi et citoyenneté.

 « Nous avons eu l’assurance de l’accompagnement de l’OCDE dans le déploiement des différents dispositifs. L’institution nous aide à consolider les outils qui nous permettent d’atteindre notre émergence », a déclaré le ministre au sortir de l’audience.

Le ministre a rencontré respectivement SEM Abdou TOURE, Ambassadeur, Représentant Personnel du Président de la République près de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et SE Mme Denise HOUPHOUËT-BOIGNY, Déléguée Permanente de la Côte d’Ivoire auprès de l’UNESCO.  Ces deux audiences ont eu pour objet d’étudier les possibilités d’éventuelles collaborations dans le cadre de l’implémentation en Côte d’Ivoire de bonnes pratiques en matière de jeunesse réalisées dans d’autres pays.  Egalement, il a été question de l’appui au Ministère dans la mise en œuvre de projets-jeunes, dans les limites des missions de leurs organisations respectives.

Autres articles

protection des jeunes : un rapport sur les « enfants en conflit avec ...
lire la suite...
cnjci : le ministre donne les orientations du gouvernement au préside...
lire la suite...
service civique : l’agence française de développement (afd) en app...
lire la suite...
Voir tous les articles >>