Flash info:
  • AMSEP 2017 : Conférence Internationale des Services Publics d’Emploi le 15 mars à l ENSEA
  • Emploi Jeunes : Semaine de l’emploi direct du 13 - 17 mars 2017

Structures sous tutelle

L’Agence Emploi Jeune(AEJest chargée:

  • de mettre en œuvre les stratégies de promotion de l’insertion professionnelle et de l’emploi des jeunes ;
  • de contribuer à la mobilisation des ressources pour la mise en œuvre des projets et programmes d’insertion professionnelle et d’emploi des jeunes 

Le Bureau de Coordination des Programmes Emploi (BCP-Emploia pour mission :

  • d’assurer la gestion fiduciaire des Projets à financements extérieurs dédiés aux projets d’aide à l’emploi,
  • la coordination et la gestion financière des projets conformément aux procédures de gestion des bailleurs et de la Côte d’Ivoire ;
  • le suivi-évaluation des activités opérationnelles conformément aux exigences des accords de financement et du Manuel de Suivi-Evaluation du BCP-Emploi ;
  • la passation des marchés des projets conformément aux procédures des bailleurs de fonds et de la Côte d’Ivoire ;
  • de contracter avec des Agences d’Exécution (structures publiques ou privées et ONG) pour la mise en œuvre des activités opérationnelles en faveur des bénéficiaires ;
  • l’audit interne des activités menées dans le cadre des projets ;
  • la communication sur les différents projets mis en œuvre au profit des jeunes.

 Le SCAED est chargé de :

  • définir les orientations stratégiques et les missions prioritaires du SCAED, en respectant l'adéquation formation-emploi ; 
  • assurer la formation des stagiaires dans les centres de formation en vue de leur participation au processus de développement du pays ;
  • veiller à l'accès équitable des citoyens éligibles au SCAED ;
  • faciliter l'insertion des jeunes stagiaires dans le monde du travail ;
  • développer des partenariats avec tout organisme national et international ;
  • lutter contre le chômage des jeunes ;
  • contribuer à l’instauration de la sécurité et de la paix en Côte d’Ivoire ;
  • participer à la cohésion sociale après la crise postélectorale ;
  • accompagner les jeunes en difficulté dans leur insertion sociale et professionnelle ;
  • inculquer des valeurs de civisme et de citoyenneté à la jeunesse de Côte d’Ivoire.